Actualités

Rappel metagaming

Rédigé par Anonymous le 12 février 2018

Chers Esperiens et Esperiennes,

Nous avons été confrontés au cours des derniers mois à l’arrivée de nombreuses informations issues d’un peu partout dans la communauté au sujet d’affaires de meta à des degrés très divers. Certaines ont mené à des sanctions, d’autres à de simples avertissements. Toutefois, nous considérons aujourd’hui qu’il est primordial de venir vous en parler à tous.

Esperia a aujourd’hui deux problèmes majeurs : le metagaming que nous connaissons tous et ce que nous appelons désormais le powergaming.

Le metagaming

Bien que le mot fasse peur, nous souhaitons d’abord vous rassurer sur un point. Bien que nous ayons constaté des faits de meta, il n’y a pas eu au cours des derniers mois de désastre lié au meta qui a véritablement bouleversé le jeu. Toutefois il faut bien être conscient qu’avec la tendance actuelle du meta généralisé, nous nous dirigeons vers un désastre. Si nous constatons une grosse affaire de meta au cours d’une guerre civile ou d’une mort de personnage ou d’autres choses, les solutions que nous devrons poser seront douloureuses pour toute la communauté. La dernière chose que nous souhaitons est de devoir organiser un rollback ou de faire s’achever un grand rp en queue de poisson avec une sanction de bannissement lourde.

Nous tenons aussi à dissiper quelque chose : les affaires de meta touchent largement l’ensemble d’Esperia. Nous ne visons ici aucun groupe en particulier.

Les histoires de meta et de tricherie finissent toujours par sortir !

Qu’on se le dise : il n’y a pas de petit meta. Les petits metas tels que discuter d’une transaction commerciale en dehors du jeu, débattre des mérites de l’un ou l’autre quartier plutôt qu’un autre ou planifier un cambriolage en hrp sont non seulement déjà du meta mais vident aussi le jeu de sa substance. Tout ce qui se fait en meta peut souvent se faire en jeu, de manière légitime et très nettement plus agréable. Le meta encourage aussi à supprimer la différence entre votre personnage et vous-même, ce qui mène d’autant plus facilement à des conflits entre joueurs et à un mauvais ressenti. En pratiquant le metagaming, vous vous retirez donc à vous-même le plaisir du jeu au profit de discussions froides dans un groupe Discord ou dans une discussion orale. Si tout est réglé en HRP, que vous reste-t-il encore à faire en jeu?

Nous appliquons une tolérance zéro au sujet du metagaming. Considérez cette news comme un avertissement.

Si vous avez participé à du metagaming dans le passé et que vous souhaitez laisser ça derrière vous, venez nous en parler. Mieux vaut que vous nous le disiez vous-même que nous ne le découvrons par une fuite.

Où s’arrête le jeu et où commence le meta? Tout ce qui concerne le jeu doit se passer en jeu. Ce qui peut se faire en hrp, c’est tout ce qui touche à la supervision avec les maîtres du jeu ou les discussions autour du rp si on ressent un malaise par rapport à quelque chose qui s’est passé et que l’on souhaite éviter que cela se reproduise. Ca, c’est légitime. Tout le reste est potentiellement du metagaming. Idem, l’usage des mps en jeu doit être limité le plus possible.

En cas de doute, venez nous en parler !

Le powergaming

Esperia a toujours lutté contre le metagaming et contre le manque du fairplay. A ces deux piliers du mauvais jeu, nous en ajoutons désormais un troisième : le powergaming.

Comme son nom l’indique, le powergaming est une façon de jouer pour gagner. Ce qu’implique le powergaming, c’est l’optimisation de son jeu en vue d’acquérir un avantage. C’est étudier le système de jeu pour choisir le personnage le plus couteau suisse possible, c’est choisir pour son reroll un peuple, un métier et une religion en fonction de qui a l’avantage sur Esperia, c’est chercher à grimper les échelons et accumuler le plus d’argent possible sans rien en faire, c’est maximiser ses compétences de combat pour tenter de s’assurer d’être le plus avantagé possible au moment des rps combats ou des conflits.

Cette façon de jouer est dommageable pour Esperia et est contraire à l’esprit du jeu. Esperia est une simulation sociale dans laquelle des personnages jouent leur vie. Ce qui fait toute la saveur d’Esperia, c’est le fait que son histoire évolue en permanence, que les amitiés se font et se défont, que les fortunes évoluent. Le but d’Esperia n’est pas d’être une expérience de darwinisme sociale où le plus optimisé des joueurs ou des groupes de joueurs devient le grand patron du jeu.

Jouer à Esperia en pratiquant le powergaming, c’est assécher le jeu pour en faire une longue route laborieuse vers une guerre civile où tous les pouvoirs accumulés sont projetés les uns sur les autres pour quelques jours de “vrai jeu” avant de revenir à la longue route laborieuse vers la prochaine grande bataille.

Jouer à Esperia de façon optimisée, c’est mal y jouer.

Outre ses problèmes en soi, le powergaming encourage et alimente également les deux autres piliers. Chercher à tout prix à gagner Esperia plutôt que de profiter du jeu au fil du temps donne au metagaming un certain intérêt puisque de prime abord, il permet d’évacuer les choses gênantes comme les conflits et tensions en jeu par des accords hrp ou de moins risquer de se faire prendre grâce à l’aide de complices hrp. En outre, plus on s’investit dans un personnage “pour gagner”, moins on tolère l’échec, ce qui induit une difficulté à être fairplay.

Esperia n’a ni vocation à être un jeu “bisounours”, ni à être un jeu “trodark”. Ou, pour utiliser des termes moins péjoratifs, Esperia n’a ni vocation à être Les Sims, ni à être Games of Thrones le jeu. Esperia est un équilibre entre les intrigues politiques et les petites choses du quotidien, entre la routine monotone mais relaxante du métier et l’adrénaline des moments de vie ou de mort. Sur Esperia, nous créons tous nos objectifs. Obtenir le pouvoir n’en est qu’un seul et à trop se focaliser dessus, on ferme le jeu à d’autres genre de RP possible, tous aussi agréables.

Changement dans les règles

A la demande de la communauté, nous avons lancé un sujet dans le forum discussion générale pour recenser les sanctions en cours. Nous rappelons que nous ne tolérerons pas de harcèlement de personnes sanctionnées.

Un guide de la politique a été rédigé pour rappeler les règles et lignes de conduite en la matière et fournir quelques conseils. Parmi les nouveautés introduites sur ce guide se trouve le briefing des nouveaux dirigeants. Désormais, chaque dirigeant d’Esperia devra avoir une conversation avec les Maîtres du Jeu afin de rappeler les règles à connaître, les responsabilités HRP et d’aider le joueur à ne pas se sentir trop perdu.

Règlement et guide de la politique